Catégorie
Sous-catégorie
Sous-sous-catégorie
Le dolmen de Castelló

 

Situation

 

Le dolmen de Castelló(18) se situe sur la commune de Prats de Molló, en Haut Vallespir. On y accède en empruntant le sentier menant à l'oratoire du Miracle (chemin balisé) partant du mas de Les Garcies. Après avoir marché une quarantaine de minutes et après être entré dans une forêt de pins on arrive au col de Castelló. L'on bifurque alors sur la droite du chemin de randonnée, sur 200m pour arriver à un replat qui forme un petit col où se situe le dolmen. Si on choisit de ne pas monter et de continuer le chemin initial, on trouve non loin un ancien oratoire dédié aux saintes Justa et Rufina, patronnes du village.

 

Historique

 

Le premier dolmen reconnu en Vallespir fut celui d'Arles (la Caixa de Rotllan), ville voisine, ou déjà en 1837 Renard de Saint-Malo le signale comme étant un « Monument Druidique ». Il faut attendre 1958 pour que Pierre Ponsich et Jean Abélanet en découvrent un nouveau à Montboló. A partir de cette date la liste s'étoffa seulement de six autres dolmens pour le Vallespir. Le peu de résultats rencontrés dans cette micro-région sont le fait de deux facteurs: premièrement la végétation y est très dense car il y pleut souvent, deuxièmement de nombreuses zones sont difficilement praticables. Enfin il semble que le territoire ait moins attiré les chercheurs qu'en Conflent ou en Cerdagne.

 

Inventeur

 

C'est sous d'énormes ronces et d'épais branchages que nous avons reconnu le dolmen le 27 avril 2011. Plus tard, nous avons été aidés pour son dégagement par deux étudiants bénévoles, Olivier Gadreau et Antoine Coudert. L'ancienne route de déforestation de l'ONF passant à quelques mètres, nous avons eu de la chance que le site soit épargné.

 

Environnement

 

Alors que Prats de Molló est l'une des communes les plus étendues du département (superficie de 11630ha), il nous semblait improbable qu'aucun dolmen n'y ait été construit. De plus, depuis plus d'un demi-siècle l'inventaire des dolmens de notre région était passé de 25 à 147 mais aucune découverte ne fut faite sur cette commune. Nous avons alors décidé de nous fier à la toponymie pour faire le repérage systématique des roches comprises entre le Puig des Sarraïns, le Puig de les Lloses et le Coll du Miracle. Alors que les deux premiers ont une toponymie mégalithique évocatrice(19) le troisième nous semblait intéressant par son cadre légendaire. La tradition populaire rapporte en effet que les deux saintes (Justa et Rufina) avaient accompli un véritable miracle en faisant jaillir de l'eau dans un endroit réputé aride. Les deux versions

– on les avait appelées à l'aide de moissonneurs assoiffés

– on s'était moqué d'elles en les orientant vers des terres totalement sèches.

 

On aboutit au même résultat d'intervention miraculeuse. D'où la « Font del Miracle » avec la basse et son oratoire.

 

Cette légende nous semblait le fait d'un syncrétisme de la religion catholique envers d'anciens cultes païens. De plus l'oratoire originel se trouve non loin, alors que l'actuel se trouve dans un col bien

 

Architecture

 

Le dolmen de Castelló est un monument en bon état de conservation. Les deux hortostates se sont effondrées (celui du sud obstruant la chambre) et un muret de pierres – sûrement dû à une réutilisation pastorale - maintient désormais la couverture. Le fait que le dolmen soit encore enterré à plus de la moitié de sa hauteur peut expliquer qu'il ne soit pas connu (aucune mention au cadastre, cadastre napoléonien ni de mémoire de berger) et que, hormis l'effondrement de ces pierre son état général soit si bon. Le dolmen est d'un type simple et courant en Catalogne Nord: il ne semble pas avoir eu de couloir, et sa chambre est carrée.

 

L'ouverture nord-est, donne vers le Costabona, la montagne la plus élevé du massif.

 

Largeur de la dalle de couverture: 220cm

 

Longueur de la dalle de couverture: 210cm

 

Épaisseur de la dalle de couverture: 30cm en moyenne

 

Largeur de la dalle de soutien nord-ouest: 100cm

 

Longueur de la dalle de soutien nord-ouest: 70cm

 

Largeur de la dalle sud-est: 60cm

 

Longueur de la dalle sud est: 130cm

 

La dalle de couverture est à une hauteur extérieure de 30cm et à un hauteur intérieure de 70cm.

 

Le tumulus n'a pas été encore entièrement délimité à cause de la végétation bien que certains bords soient désormais visibles. Des arbres avaient pris possession des lieux en divers endroits du tumulus. Il ne semble pas être complétement artificiel car sa délimitation en certains points est sûrement complétée par la réutilisation de rochers naturels. Donc, les dimensions du tumulus sont pour l'instant des hypothèses en attendant le dégagement total des alentours, mais il est certain qu'il était circulaire.

 

Longueur nord-ouest du tumulus: 290cm

 

Longueur sud-est du tumulus: 360cm

 

Les composantes du tumulus sont essentiellement des pierres de 25cm ou plus.

 

Le matériau utilisé est en gneiss local.

 

Une meule en granit a été retrouvée dans les environs du tumulus par Valérie Porra lors de sa visite de reconnaissance.

 

                                                                                                        (Auteur) Oriol Lluis Gual.

 

___________________________________________

(18) Memorial de les Cases de Prats, Jordi Colomer.

(19) Itinéraires mégalithiques, Dolmens et rites funéraires en Roussillon et Pyrénées Nord Catalanes, Jean Abélanet,

édition Trabucayre, 2011.

 

( article extrait du N° 1 de la Revue Costabona, éditée en 2012 par l’association de sauvegarde et de valorisation du patrimoine de Prats de Mollo, Velles Pedres i Arrels")

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                  (Photos de l'auteur,  non libres de droit)

 

 

 

 

Galerie de photos